Deux Camerounais finalistes aux Prix “Découvertes RFI” 2019

0
94

Ce n’est pas la première fois qu’un Camerounais franchisse la barre de la finale aux prix “Découvertes RFI“. Sachant qu’ils ont été créés en 1981 de façon à mettre en avant, chaque année, des nouveaux talents musicaux du continent africain. Ce prix a déjà récompensé des artistes aussi divers. On peut citer: Tiken Jah Fakoly, Rokia Traoré, Didier Awadi, Amadou et Mariam, Canjo Amissi ou Maurice Kirya. Nous noterons que plusieurs Camerounais à nos jours ont déjà eu ce prix. Notamment : Coco Mbassi en 1996, Sally Nyolo en 1997, Macase en 2001.

Le Cameroun en Finale | Comme une tradition

Avoir les camerounais encore en finale cette année n’est sans doute pas une surprise. On n’oubliera pas qu’il y a déjà eu des finalistes comme : Danielle Eog Makedah en 2013, Krotal en 2014, Lab’l en 2017 et Gasha en 2018. La chance a plutôt voulu que cette année, il y ait deux Camerounais à cette position de finaliste.

Le Cameroun a-t-il ou pas la chance de remporter le Prix “Découvertes RFI” 2019?
Deux Camerounais finalistes aux Prix "Découvertes RFI" 2019

Les deux artistes sont biens aimés et super talentueux chacun dans son registre. Maintenant il ne faudrait pas se voiler la face car étant deux, il y a moins de chance que l’un d’eux remporte. Vu qu’on ne peut voter qu’un seul candidat, ce qui divisera les votants camerounais. Pourtant, sil y avait un seul candidat en lice, tous les votes camerounais seraient dirigés vers ce dernier. Cependant il est fort possible que des voix viennent d’ailleurs en faveur d’un des candidat et le hisser haut sommet.

LYDOL

Slameuse, poète et auteure: c’est ainsi que se définit Lydol. Nwafo Dolly Sorel de son vrai nom a s’impose rapidement auprès du public en embrassant la prose. Son premier album Slamthérapie, riche de 14 titres, résume bien le rôle d’antidouleur que l’écriture a joué dans sa vie. Elle confie avoir soigné sa timidité et son introversion par la pratique de son art. Son passage dans l’émission l’Afrique a un Incroyable Talent marquera les esprits. Artiste multifacettes, Lydol est aussi l’organisatrice du festival Slam’Up, mêlant slam et stand up (seul en scène) dans quatre villes camerounaises. Cette détentrice d’un Master 2 en sciences économiques a toujours soif d’apprendre, mais aussi de partage car elle compte mettre à profit son expérience auprès des jeunes générations. Lydol est l’autre représente le Cameroun avec le titre Le Ndem

Finaliste

CYSOUL

Né dans la ville de Mbalmayo, au centre du Cameroun, il chante dans différentes chorales dès l’âge de 9 ans avant de s’installer à Yaoundé avec sa famille. C’est en participant à un concours organisé par une célèbre marque de soda en 2011 que l’on découvre son talent de chanteur. Il s’installera brièvement à Douala en 2017 où il enregistrera plusieurs reprises dont celle de l’artiste KO-C qui obtiendra un succès d’estime et marquera le début de sa carrière professionnelle. En 2019 il sortira son premier album Akiba qui signifie « Merci », un opus de 12 titres qui passe du bikutsi à la Nu-soul. Cysoul représente le Cameroun avec le titre Emma.

Finaliste

Nous souhaitons néanmoins beaucoup de courage à nos deux candidats et les félicitons pour leur position de finaliste. Sur ce, allons voter massivement via le lien ci-dessous.

Clic ICI pour voter

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here