Le concert de Dadju au Cameroun fait trembler le Paposy

et
0
1768

Annoncé au Cameroun depuis longtemps, l’artiste Dadju est arrivé avec toute sa délégation le 26 juillet 2018. Il était d’ailleurs très excité dès son arrivée de rencontrer le public et ses nombreux fans qui l’attendaient. Tel un messie, c’est avec beaucoup d’amour et de patience que de Dadju fut attendu. Plusieurs mois de communication et des milliers de billets vendus, le goût du record était le défi de Learn Life et Empire company. Il a donc fallu associer Franglish, Rythmz et KO-C pour diminuer les risques et parvenir au résultat souhaité par Empire company et Learn Life Events.

Arrivée de Dadju accompagné de sa délégation

Ma surprise était de voir la salle du concert pleine à craquer et de constater tout même le nombre de fan encore à l’extérieur ne pouvant pas entrer, cependant ayant des billets déjà achetés (VIP compris). Ceci serait dû à la vente exagérée des billets que Learn Life Events a organisé pour accroître ses gains.

Confirmer par les Organisateurs lors de la conférence de presse du 27 juillet à Yaoundé que tout avait été mis en place pour une sécurité digne de ce nom. Hélas rien n’était vraiment comme prévu. En effet l’incompétence des hommes de la sécurité était vraiment remarquable (plus fan que les fans). Certains oubliaient carrément leurs devoirs au détriment de leurs envies (photos, dragues, pots de vin …). Mais Dieu merci le Concert a suivi son cours normal.

Déroulement du concert

19 heures le Concert commence. Certains artistes sur la fiche technique programmés pour ce concert ne sont plus passés le moment venu. Il s’agit de Prosby, Landry Melody, Makon, Ongla Bry. Voici donc l’ordre de passage :

1eres Parties
  • Ouverture avec Tity P (qui avait gagné le concours de chant organisé sur la meilleure cover Dadju au passage). Prestation pas très fameuse, nous pouvons lui accorder un 4/10.
  • En suite One 237 du label Yemah Productions Une présentation digne avec un petit manque dans leur chorégraphie presque oubliée et un flop au niveau du saut vers le public nous donnons la note de 5/10.
  • Puis TOKI la nouvelle signature d’Ach4life qui fait un très bon passage. Il a su se faire accompagner du public. Je crois que c’est son côté sex-appeal en accord avec sa tenue ont joué en sa faveur. Sa note est note 6,5/10.
  • Ensuite Bad Nova : toujours présent en première partie des grands concerts, il a cette façon à lui de se connecter à son public. Bien que déjà assez connu, sa prestation n’était pas aussi fameuse que ça. Il aura quand même la note de 5/10.
  • Dibosso danseur chorégraphe du label Empire company a fait un passage de « ouf » 7/10.

Transition avec les mix des DJ

Le 1er à faire son show était Dj Zoumanto. Il récupère les platines et mets le public d’accord. Ensuite enchaîne l’un des maîtres de la nuit dans la cité capitale Dj Labastille premier avec une entrée sur scène remarquable avec des effets spéciaux.

Par la suite c’est au tour de DJ Sukam (DJ résident du Bambou lounge de Yaoundé) qui se fait introduire par son confrère Labastille. C’est ainsi qu’il a maintenu la salle au rythme en attendant l’arrivée des Rythmz et KO-C.

KO-C première guest star introduite avec une entrée assez remarquable. Le public l’accompagnait durant tout son passage. Au milieu de son show, il fait venir Dj Zoumento et MiMie pour interpréter leurs titres communs. La montée de Mimie avec son état de grossesse a fait frémir le public d’émotion. L’instant était magique.

KO-C , Mimie et Dj Zoumento sur le titre “Do like i do”

Le groupe Rythmz monte donc sur scène pour clôturer la liste des guests et mets le public d’accord. On se demande souvent pourquoi ce groupe ne brille pas pourtant leurs chansons ont des potentiels de hits. Le public les connaissait par cœur et c’était vraiment génial.

Place aux stars

On commence avec Franglish. Très négligé à la conférence de presse, il a laissé tout le monde sans voix pourtant il n’est pas médiatisé au Cameroun. Lorsque Brice Albin l’annonce, on constate des émeutes que la sécurité ne réussit pas à contrôler. La situation est dûe au manque criard de personnel. Tout reprend son cours après une heure de silence pendant laquelle on essaye de rétablir l’ordre. A 00h Franglish enflamme le palais des sports de Yaoundé avec plusieurs titres. Le plus étonnant étant sans aucun doute que le publique présent connaissant son répertoire de bout en bout.

le prince dadju au cameroun
Dadju sur scène

A 1h Le prince Dadju est annoncé et monte sur scène : la catastrophe… la sécurité ne supporte plus la pression et lâche. La conséquence, tout le monde avec une accréditation au cou est obligé de donner un coup de mains. Dadju réussit quand même à monter et enjaille le public avec plusieurs chansons de son album. Il a fait pleurer plusieurs filles avec ses titres de rêve. La grosse surprise et que quelques minutes après, Locko monte sur scène et partage son titre “supporter” avec lui. C’était tellement émouvant qu’on ne voulait pas que ça s’arrête.

learn life events concert de dadju au cameroun
Dadju et Locko sur scène pour interpréter “Supporter”

La question reste maintenant à savoir: avec quel artiste camerounais Dadju fera le featuring? Puisqu’il l’a dit lui-même ; il ne vient jamais dans un pays africain sans faire une collaboration avec un artiste de ce pays. Le concert était bien mais est ce une réussite pour les organisateurs et pour le Cameroun? Les organisateurs auraient ils dû prendre un espace plus grand? Le stade?

Espérons que le concert de Tenor soit également de cette dimension le 18 août prochain.

Facebook Comments