Le visage caché du concert de tenor au paposy

0
1002

Tenor et le paposy

Nous commencerons notre article par une interrogation. Qu’est ce que Tenor a réellement gagné avec son concert au paposy? Annoncé il y’a plusieurs mois sur les réseaux sociaux, le concert de Tenor au paposy a fini par avoir lieu le jour dit. Cependant ayant vécu de bout en bout ce concert, il me tarde de savoir réellement les chiffres que ce concert ont produit et ce qu’a gagné l’artiste vedette du jour.

Tenor Paposy Batobesse

Revenons quelques semaines en arrière, avec les interrogations du public vis-à-vis du développement de la carrière de Tenor à l’international, à l’exemple du récent clip de la chanson “appeler” en featuring avec les KIFF NO BEAT. En effet au vu de ces événements, qu’a t’il (le paposy) apporté en terme de rentabilité à notre artiste.

Parlons d’abord de l’origine du concert en lui même

On se rappelle tous du lendemain du concert de Fally Ipupa. Ce jour, le jeune rappeur Tenor avait fait une publication qui n’a laissé personne, ou presque, indifférent. Il demandait au public de souvent assister aux concerts des artistes locaux avec le même engouement qu’ils ont avec les artistes étrangers. Par la suite il a annoncé son propre concert un peu comme un défi à relever. Toute fois nous savons que relever un pareil défi n’est pas du tout facile. Le compte à rebours lancé, on a vu Maahlox annoncé et réalisé le sien. C’est ainsi qu’une certaine pression vit le jour, entre fans et critiques. D’ailleurs on doute toujours à ce jour de l’implication d’Universal dans ce concert.

Le 18.08.18

L’équipe BatoBesse prête pour le concert

Notre équipe est arrivée sur les lieux à 11 heures pour ne rien louper. Les choses prenaient forme petit à petit et certains artistes ont fait leur arrivée. La balance, annoncée pour 12 heures, à été le premier fiasco. En effet chaque artiste devait être muni de deux supports USB contenant la musique de sa prestation, en vain, nous verrons pourquoi.

Étant conscient de la pression qui était sur les épaules des organisateurs, nous avons tout de même été surpris de la lenteur des choses. A 15 heures rien n’avait encore commencé, et on est expulsé de la salle à un moment donné. En outre la majorité des artistes de la première partie ne pourront pas ainsi faire de balance. Quelques minutes plus tard, l’artiste Tenor a fait sa balance et était enfin prêt pour le show.

Notre équipe pour vivre ce moment a loué les services du jeune réalisateur Blade films 77 afin d’immortaliser cet événement avec des images de qualités.

Quant aux médias, il faut noter que nous n’avons pas reçu de badge média pendant les balances comme prévu. Nous avons plutôt eu droit à des bracelets orange qui étaient identiques à ceux des artistes de la première partie. Difficile donc de faire le distinguo entre artistes et médias.

Déroulement du concert de Tenor au Paposy

La salle commence à se remplir de monde petit à petit et le concert lance vers 20 heures avec le plateau de la première partie. Nous avons eu droit à la performance des jeunes vraiment talentueux tels que : Gael Haven, Tim Kayser, Papydiss, Lilly Swagga, NJR, Jamesy, One 237 (yema prod), Mbekool, Tresor Wanishi et bien d’autres encore. Une attitude qui m’a beaucoup énervée est le fait que les artistes dit de la première partie se sentaient tellement arrivés. Ils n’encourageaient même pas les collègues qui étaient sur scène. En fait ni les artistes ni ceux qui les accompagnaient n’applaudissaient pendant les passages.

La salle était jusque là relativement calme, puis arriva Dj Petit Piment, qui réveille la foule avec son coup de rein particulier. Blinko enchaîne dans la même mouvance avec son titre “Vams”. Tellement le public était d’emblée dans le mouvement, il est descendu et a couru partout dans la salle. Joel P à son tour monte dans un rythme un peu plus soft et capella pour clôturer le second plateau des premières parties. Comme dans l’habitude des grands événements au Cameroun, tout le monde n’a pas pu prester.

Arrivée de Tenor sur scène | entre vols et insécurité totale

Il faut d’abord noter que près de 30 minutes avant l’arrivée de Tenor, la salle n’était pleine que de 3/5. On ne sait par quel miracle la salle s’est vu remplir lorsqu’il est monté sur scène et a dit: “Un maximum de bruit pour ceux qui pensaient qu’on n’allait pas remplir“. A ce moment, les médias placés sous le pied de la scène se sont vu rattraper par la foule. Elle scandait en chœur et à haute voix “Tenor! Tenor!“.

La surprise était à son comble, lorsque Samuel Eto’o a fait son entrée pour remettre le drapeau à Tenor. La foule hystérique était aux anges. C’est à ce moment particulier que la sécurité a laissé place aux vols de téléphones et autres appareils. J’ai aussi été victime de vol d’un de mes appareils qui diffusait le concert en direct sur notre page facebook officielle Batobesse.

Frustré et énervé je me suis tourné vers la sécurité, afin d’informer de l’état des choses. Malgré tout, le concert continuait et l’artiste a même reçu des cadeaux (plusieurs dessins et peintures à son égérie) de ses fans. Il enchaîna ensuite quelques titres et enlèvera d’ailleurs son maillot pour rester torse nu. Afin de récupérer et regagner son souffle, il partagera sa scène avec d’autres artistes et certains humoristes comme notamment Pakgne et les Baos.

le concert de tenor au paposy
Tenor sur la scène du paposy

Ce concert était aussi celui des invités de marques. En effet, Tenor s’est fait accompagner par plusieurs guests venu le soutenir. Il s’agit effectivement de Ghislain Dimaï, Maalhox, Nabila, Blanche Bailly, Ko-C et Locko.

A mon avis

L’idée derrière l’organisation de ce concert est plus que louable. Néanmoins je doute fort que Tenor en dehors du CV ait bénéficié de grand chose (financièrement). D’un coté trop d’artistes de première partie accompagnés par plusieurs délégations. Par ailleurs du côté de la sécurité, des agissements révoltants. En effet les agents de sécurité se sont fait du beurre en laissant les gens entrer moyennant la somme de 1000 francs.

En tout cas félicitations déjà au jeune Tenor d’avoir réaliser son rêve. Le prochain rendez-vous c’est en décembre avec Magasco.

Facebook Comments