Les élections présidentielles au Cameroun et la place de la culture

0
662

Les élections présidentielles au Cameroun pour cette année 2018 ont montré la détermination plus que jamais des camerounais à vouloir exprimer par leur vote un choix pour un candidat. Cela faisait déjà longtemps qu’on n’avait pas vu un tel engouement de la population. D’ailleurs, chaque candidat s’est préparé à son niveau pour pouvoir séduire les électeurs.

Cependant, nous ne manquerons pas de mettre l’accent sur le fait qu’il aient aussi pris comme arme des artistes pour les accompagner. Était ce juste une ruse pour influencer le comportement des jeunes citoyens?

30 Artistes invités par le président Paul Biya au Paposy

Organisé pour clôturer sa campagne, le président Paul Biya, aussi candidat à sa propre succession, a voulu donner un moment de joie aux citoyens la veille des élections. Un concert “gratuit” au Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé. Une trentaine d’artistes invités de toutes catégories (musiciens et humoristes) a répondu présent. Malgré quelques absents la fête a quand même eu lieu.

On a eu droit au show de Isnebo, K Tino, Mani Bella, Grâce Decca, Annie Anzouer, Coco Argentée. Jean Pierre Essomé, les Featurist, Veroushka, Ghislain Dimaï, Ama Pierrot, Tao, Atebazor pour ne citer que ceux là. Sans toutes fois oublier la Guest de la soirée qui était Fabregas.

Un show inédit qu’ont offert les artistes musiciens des 4 ères culturelles du Cameroun. Durant près de 7h de temps, ils nous ont livré un show exceptionnel. Les artistes humoristes Moustik Karismatik (Président du parti politique P.E.N.I.S) et Kaïser (imitateur du président de la république) pour ce Show était comme le cube pour aromatiser le spectacle.

Notons que pendant ces élections, Moustik Karismatik a su animer la toile avec son concept du parti P.E.N.I.S.

élections présidentielles au Cameroun président paul biya

Tout le gratin politique est venu aussi participer à cette fête. Il y avait le secrétaire général adjoint du RDPC Grégoire Owona. Sans oublier le directeur adjoint au Cabinet Civil à la présidence de la république Oswald Baboké.

Quelle est la place de la culture pour les 7 prochaines années?

On a vu l’intérêt que portait les différents candidats pendant ces élections présidentielles au Cameroun. On peut dire que la culture pourrait avoir une place importante pour le devenir du pays. Que ce soit pour attirer l’attention du peuple, ou pour faire entendre le peuple. Nous ne serons donc pas surpris de voir des changements dans les prochaines années.

Surtout avec l’insertion de la musique et/ou du théâtre dans le programme scolaire.

Une grande question reste néanmoins posée, où était dans ce spectacle l’actuelle armada de proue de la musique camerounaise? Locko, Mr Leo, Daphné, Mink’s pour ne citer que ce peu.

Facebook Comments