One Love Invite tout le monde au Dialogue National

0
75

C’est avec beaucoup d’étonnement qu’on a découvert le nouveau single de Steve Etogo a.k.a One Love intitulé « dialogue national ».

En effet, il invite les Camerounais de tous horizons à participer au dialogue national. C’est assez surprenant car nous sommes pour la plupart, habitués à avoir des textes moralisateurs venant de lui. Des écrits qui mettent la faute sur le gouvernement camerounais actuel. L’accusant de toutes les calamités auxquelles les Camerounais font face quotidiennement.

Cette chanson voit le jour après le discours du 10 septembre du président de la république camerounaise, Paul Biya. D’après One Love, après ce discours il a compris que “notre président est un homme sage“. (Ntap!)

Celui qui disait autrefois que Paul Biya doit partir a changé de discours. Il affirme aujourd’hui que le ngomna « maîtrise nos problèmes comme ses 4 membres et qu’il veut les résoudre avant qu’on ne tourne SA page ». C’est quand même WANDAyant mais bon!

Il a même ajouté que le désir du premier lion indomptable est que « l’on s’asseye sur une même table, qu’on se parle à coeur ouvert » afin de montrer « aux autre dirigeants qu’on est capable (…) d’éteindre ce feu » qui prédomine dans les régions anglophones du pays.

One Love Invite tout le monde au Dialogue National

One Love Invite tout le monde au Dialogue National

S’adressant aux anglophones dans son intro, One love laisse bien comprendre que « parfois nos douleurs prennent une place dans nos cœurs et se transforment en rancune, on pense à la vengeance. » Sûrement voulait-il signifier les raisons qui ont conduit les anglophones il y a trois ans dans cet engrenage meurtrier. Qui a laissé place aux règlements de compte des uns et des autres s’éloignant même du but de la grève d’origine.

L’intro a continué en expliquant le fait qu’on puisse souvent avoir « peur de reconnaître nos erreurs, de reconnaître nos lacunes et taire nos divergences. » Toujours en relation aux deux principales parties prenantes de la CRISE. Le gouvernement et les anglophones (as a whole cad même ceux qui ne sont pas directement concernés mais impliqués dans la crise).

Bien qu’on le connaisse au palais national pour ses positions « anti-Biya », One Love a tenu à signifier qu’il n’est pas là « pour détruire mais pour bâtir ». C’est donc dans cette lancée qu’il “invite au dialogue national“. Il exhorte les uns et les autres à ne pas avoir peur car ce n’est pas un tribunal où on jugera X ou Y.

Alors, « que tu sois anglophone ou francophone. Arrête de te plaindre derrière ton téléphone. Voici une occasion en or de faire entendre ta voix. De dire à ton alter ego ce que tu ressens. Si tu refuses le dialogue tu deviens complice. De nos souffrances, de nos pleurs et de nos supplices. Je t’en supplie pense aux autres que tu sois du côté des autres ou du régime. »

Et toi? Feras-tu partie du dialogue annoncé pour les jours à venir? Ta réponse en commentaire.

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here