Ujams Freestyle Party Saison 2 | Isma – Bonamoussadi

0
307
UJAMS souléve SANTA LUCIA avec son freestyle party #WeGoKnow Batobesse
UJAMS souléve SANTA LUCIA avec son freestyle party #WeGoKnow

Nous vivons une aire où la musique en live disparaît de jour en jour, Junior Nvenakeng CEO (Chief Executive Officer) chez J&R Concepts Cameroun décide d’offrir Ujams (Une Journée Avec Ma Star) Freestyle Party au public. Des moments de détente de partage et de show.

Saison 01 | Ujams à Seme Beach hôtel – Limbe 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après la première saison il y’a quelques mois à Limbe, Ujams arrive à Douala pour une deuxième saison. L’entrepreneur a donc voulu rapprocher le public de Douala à leur star. Il a annoncé l’événement avec le “hashtag” #WeGoKnow, pour le 30 Novembre à Isma Bonamoussadi.

Conférences de presse dans les locaux de Santa Lucia (partenaire officiel)

Pour “la première fois depuis l’indépendance” comme on a l’habitude de le dire sur Facebook, on a eu droit à deux conférences de presse pour le même événement. Le premier a eu lien à Santa Lucia de Bonaberi avec pour guest Salatiel, Blaise B et Ewube. Le second (à la veille) a eu lieu à Santa Lucia Banamoussadi avec Mr leo et Dynastie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Live show | 30 Novembre le jour J

  • Les premières Parties

Le Show commence dans les environs de 21 heures pendant que le public impatient était déjà surplace. Tout d’abord, on a eu droit aux premières parties tel que : Matilda, Vaj, Melcube, Fly Habit, Zee JM, Dina (qui fait découvrir sa chanson “Sensation”) et Stephane Akam (toujours accompagné de sa guitare, a donné trop d’émotion avec sa nouvelle chanson “Plein d’amour).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Show des stars

La première partie terminée, Ewube lance le bal avec ses danseuses. Près de 40 minutes de show live et sans interruption. On peut dire qu’Ewube a assez d’énergie en elle pour ce genre de rendez-vous.

Lorsque Blaise B monte sur scène et interprète la chanson “Mama” (en hommage à sa mère), tout le monde y compris lui était en larme. Je crois qu’il a transmis son émotion au public qui en retour ressentait la même que lui sur scène. Il pouvait en ce moment faire du public ce qu’il voulait. D’ailleurs en enchaînant avec “On fait comment“, on a complètement oublié les pleures et s’est mis à danser de la dance-hall. Il a mis un show de malade et le public en redemandait seulement. Pour moi, Blaise B est l’artiste le plus emblématique sur scène. Il est capable de donner un show 100% live toutes la journée sans que le public ne se fatigue.

Au tour de Salatiel, en tant que “High Man General”

Il fallait relever le défi que Blaise B avait donné. Cependant, tout le monde n’a pas les même atouts. Salatiel a ce truc qui te fait quitter ta chaise et tu te mets à danser sans t’en rendre compte. Il a su garder le public au même rythme jusqu’à l’arrivée de Mr Léo.

Mr Léo à son tour est monté et a assuré comme d’habitude. Il a étalé tout son répertoire de A à Z. Cependant la chose impressionnante est le remake qu’il a fait de la chanson “C’est pas nouveau” en version “rumba”. Un vrai moment de partage avec les choristes qui  ont carrément fait de cette chanson un remix. Je pense tout de même que cette option est envisageable pour marquer le public congolais. L’ayant suivi durant tout ce concert, je pense qu’il n’aurait aucune difficulté à faire un concert au Paposy.

  • Show Times du trio magique

Pour conclure le concert, le trio Blaise B, Salatiel et Mr Leo nous ont livré leurs chansons d’ensemble. Notamment “Clando”, “Qu’est ce qui na pas marché”, et pour souhaiter bonne fête au public présent, il ont clôturé avec “higher higher”. Puis le “High Man General” a baptisé la fête avec “Weekend” pour la sortie de scène.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je crois que pour une premier expérience à Douala l’événement en lui même n’était pas mal pensé. Seulement, le promoteur devrait revoir sa stratégie de communication ainsi que les lieux où il y aurait une accessibilité facile au public. Vivement que ce concept perdure et attire plus de regards à l’avenir.

Facebook Comments