Les camerounais ont attendaient tellement ce moment où le King kong Stanley Enow ferait des collaborations avec ses jeunes frères artistes camerounais. Rappelons nous un peu de se qu’il avait dit une fois “après Dynastie et Locko, je ne ferai plus de feat gratuit avec un autre artiste camerounais” Ce discours l’avait même éloigné du public camerounais. De ce fait, il était entré en conflit avec Dynastie qui disait être son “ami” pourtant ce dernier l’a renié à la télé. Il y’a donc quelques mois, il avait commencé à reconquérir son public par des concert de réconciliations. On l’a même vu avec son concert à Bafoussam, sans oublier son soutien apporté à Dynastie. D’ailleurs il fait plusieurs plateaux et concert avec lui par la suite. Récemment, il collaborait même dans le remix de “Sidomina” avec le jeune Awu. Aujourd’hui il invite une fois de plus Locko (qui apparait finalement dans le clip) et Tzy Panchak pour le titre “My Way“.

la chanson my way avec stanley enow tzy panchak et locko
My Way

Notons qu’il y’a quelques semaines il était en concert aux États Unis accompagnés de Mr Leo, Mink’s et Magasco. On les a d’ailleurs vu dans une vidéo postée par stanley faire un freestyle tous les quatre sur un instrumental. Nous ne serons pas surpris de le voir réaliser quelque chose avec l’un d’eux ou encore tous les trois.

My Way qualitativement et lyricalement parlant

Dans un Afropop et un king kong toujours dans le chant. On remarque qu’il n’a que deux proses qu’il répète plusieurs fois à la suite du refrain principal suivi du refrain de transition. “Mola tu me wanda wanda nous on sort le chap on n’ fait que falla falla toi tu stay au kwat tu n’ fait que halla halla“. Serait-ce une façon de laisser ses invites et jeunes frères la place pour s’exprimer? Où bien une faiblesse dans l’ecriture? D’ailleurs on retrouve un Tzy Panchak avec sa vibe on dirait un naija et un Locko fidèle à sa soul.

Personnellement Stanley pouvait faire sans Locko car on ne ressent pas sa flamme habituelle ici. Tzy Panchak et Stanley suffisait largement, la chanson aurait toujours eu le même goût.

Casting de grande classe ; appel de balle aux marques

Quand on regarde les clips de Stanley, on voit bien que le gars ne fait pas dans le jonglage. Depuis “Hein père“, il fait les choses en grand. Le clip est riche en couleur et très beau à regarder. Cependant, ce qui attire mon attention, c’est les nombreuses marques et invités qui y figurent. Notons aussi le vestimentaire (Boubou) où on peut voir clairement les logos de leurs labels respectifs Blue nation & Yema appartenant respectivement à Tzy panchak et à Locko.

Pour moi, l’appel de balle est le placement de produit fait dans le clip. On sait déjà que My way est une offre tarifaire d’Orange. D’ailleurs, la présence du point Orange Money le confirme. Dans les marches de Stanley Enow, on le voit aussi se reposer en buvant l’eau minérale Vitale des brasseries du Cameroun. Locko dans un taxi laisse apercevoir la marque de détergent Ozil. Sans oublier la voiture de marque Rolls Royce avec une immatriculation camerounaise. Comme quoi le Cameroun serait un marché pour cette marque et lui pourrait être l’égérie. Le Beechcraft 200, un avion de la série Super King Air, fait aussi parti du décor.

Nous voyons aussi la présence de Jessica Ngoua (la Miss Cameroun 2015), Martin Camus Mimb (PDG de RSI), Chinois Yangeu (événementiel), Fulbert (chanteur et finaliste de The voice Afrique saison 2), Ivana Ononino (guest de Locko dans sawa romance et Miss étoile), Clinton Njie (International footballeur), Brice Albin, Laura Dave (CEO Laura Dave Media), Dariche Nehdi (CEO DN consulting), Darling Black et Eliane Achu (blogueuses).

En conclusion, le Banyangui boy a mis les moyens comme d’habitude dans ce projet. Mais cette fois ci, je peux dire sans risque de me tromper qu’il a bien semé et nous verrons les résultats dans les prochains jours.

Facebook Comments