Sandrine Nnanga nous parle de ses relations et d’Adah Akendji

0
687

Après la vidéo où on voyait Adah Akendji faire une déclaration de mariage, puis un clip a suivi. Sandrine Nnanga a fait parler d’elle sur les réseaux sur sa nouvelle relation. Nous sommes donc allé vers elle pour un entretien exclusif.

Bonjour Sandrine et merci de nous recevoir ; Sinon qu’est-ce que ça d’être signée chez Big Dreams?

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et plein air
Signature chez Big Dreams – BatoBesse

C’est moi qui te remercie pour l’attention que tu me portes. Je suis super honorée et contente que mon talent ait réussi à faire tourner les têtes non seulement de Big Dreams, mais aussi de aMUSIC. Être accompagnée par deux maisons aussi prestigieuses me permet d’avoir plus d’assurance. Je leur dis encore merci par ce qu’elles font de moi l’artiste que je suis aujourd’hui, car on peut le dire, le talent seul ne suffit pas toujours.

Comment te sens-tu dans le label par rapport aux autres artistes ?

Je me sens plus libre de m’investir dans mon travail de création parce que je sais j’ai une équipe qui est là pour moi, d’une part, et d’autre part les couts dures semblent moins difficiles à encaisser.

Comment s’est fait la rencontre avec le label jusqu’à tomber à la signature ?

Sandrine Nnanga nous parle de sa relation avec Adah Akendji

En ce qui concerne Big Dreams, Gervais qui est le manager du label a fait toute la démarche. Je pense que de “Mulema” à “Osi Dimbea” il a voulu voir ce que je pouvais proposer et qui je suis artistiquement parlant. C’est seulement après “Osi Dimbea” que j’ai signé. En ce qui concerne aMUSIC c’est après le projet MA’A.

Ton groupe Macase comment le vivent-ils?

De façon très professionnelle. On a fait des compromis et je pense que ça ira.

Penses-tu que les blogueurs ont eu un impact sur ta carrière ?

Les Blogueurs !!!??? Je ne pense pas qu’on aurait parlé de moi sans toutes ces personnes et je leur en serai toujours reconnaissante. Ils m’ont permis de lancer ma carrière après la sortie de mon tout premier single Mulema, une chanson qui allait dans le sens inverse des tendances musicales actuelles.

Devrons-nous nous attendre à un album et un concert très prochainement ?

Bien sûr! Mon tout premier album est annoncé pour l’année prochaine. Il y aura forcement des concerts.

On ta vu récemment main dans la main et lèvre contre lèvre avec Adah dans ton clip. Que Devons nous conclure?

On peut conclure que nous avons réussi à transmettre l’émotion recherchée. La chanson parle d’amour et d’engagement mutuel, en fait dans la chanson je suis dans la peau d’une future mariée, Adah Akendji dans celle du futur marié, et nous voulions que le public ressente de l’amour et regardant le clip.

Comment être vous arrivé la? Comment s’est fait la rencontre ?

La rencontre s’est faite avant le projet MA’A. J’ai sollicité ses services pour réaliser le clip et par la suite je lui ai demandé s’il serait d’accord pour jouer dans mon prochain vidéogramme et il a accepté.

Penses-tu pouvoir faire la part des choses entre la vie professionnelle et personnelle avec lui?

Je sais rester professionnel c’est ce que j’ai toujours fais et c’est ce que je ferai toujours. Sans cette distinction on perd rapidement pieds.

Que peux-tu dire aux jeunes artistes qui débutent ?

Ne jamais abandonner, toujours garder la Foi en Dieu et Soi, et ne jamais cesser de se battre surtout quand tout semble ne pas fonctionner ou quand on a l’impression de faire du surplace.

Merci cet instant et j’espère t’avoir encore prochainement
Merci à toi

On se quitte avec le dernier clip en promotion “Pour la vie

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here