4 gros ndem des “Pakgne” | Et si c’était déjà la fin?

et
1
2038

Il y’a exactement 360 jours que les “Pakgne” (web série camerounaise) commettaient une énorme boulette sur Facebook (article ici). Avec l’arrivée de plusieurs autres web séries telles que Les Baos, Fake, Boys Kwata ou Business comedy, le duo Pakgne se sent de plus en plus menacé.

Voici quelques “Ndem” de Pakgne

1- La disparition du côté Sympa, cool et rigolo

Une fan avait exprimée son mécontentement comme quoi la web série camerounaise avait perdu son côté drôle et original. Ceci par l’insertion des artistes mainstream dans plusieurs épisodes sans oublier l’excès de publicités. La web série camerounaise avait une certaine originalité qui captait les gens. Chacun pouvait facilement s’y retrouver dans les personnages.

One wonder hit? et si le succès était prématuré?

Dès les premiers épisodes, les fans se multipliaient rapidement et restaient scotchés pour attendre la suite. Les deux amis (Muriel Blanche et Marcelle Kuetche) en lançant leur web série camerounaise ne pouvaient pas imaginer un tel succès. Elles n’ont sûrement pas mesuré l’ampleur de leur succès et le poids des responsabilités. Elles se sont alors renfermées et ont pris de haut les avis des fans. Pour elles, le plus important étaient les statistiques. On se pose souvent la question : “mais qui est même leur conseiller?

2- Les avis des fans ne comptent pas à leurs yeux

Comme je le disais plus haut, Pakgne perd ses fans de plus en plus depuis leur boulette de Février 2018. De plus, il ne faut pas oublier qu’elles partagent les mêmes fans que les autres webs séries camerounaises qui ont le vent en poupe.

3- Arrogance et manque d’humilité

Jamais je n’ai vu une publication ou une vidéo où les filles partageaient avec leurs fans. Si on les voit en direct, soit c’est pour réagir à une provocation, soit c’est pour essayer de se faire gentille (pas de manière naturelle/mais mise en scène). D’ailleurs, dans leur dernier live sur Facebook, elle disent carrément ne pas vouloir changer leur caractère car chacun a le sien.

4 gros Ndem des "Pakgne" | Et si c'était déjà la fin de pakgne?

4- Suffisance, gloriole et égotisme

L’absence de couacs ou d’échecs cuisants et la succession de signature de contrats ont certainement contribuer à grossir l’égo de nos filles Pakgne. On se rappelle ce proverbe : “Il est facile de monter mais difficile de se maintenir“. On pense qu’ils seraient temps pour elle de faire une remise en question, de recalibrer leur objectif sinon elles se feront dépasser.

Pour conclure, je dirais que nos jeunes stars ont encore des choses à nous offrir. Les fans sont le capital de tout artiste, il serait ainsi judicieux pour elles de prendre du recul et revoir la manière de communiquer avec ces derniers. On espère les voir plus longtemps sur la scène, car elles sont bourrées de talents, à l’image d’un certain Stanley, faire son mea culpa n’est pas toujours contra productif.

Facebook Comments

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here