[Interview] Ekie Bozeur nous parle de EBE

2
681

EBE est une jeune entreprise audiovisuelle fondée et gérée par des jeunes entrepreneurs donc le Directeur-Fondateur est Ekie Bozeur. Notre équipe est allée dans ses locaux pour pouvoir en savoir plus, ceci dans un entretien exclusif. Nous parlerons de la genèse de cette entreprise ainsi que des motivations de ces jeunes entrepreneurs.

Entretien avec le Directeur-Fondateur Ekie Bozeur

Bonjour monsieur le Directeur-Fondateur et merci de nous avoir accueilli chez vous. Tout d’abord nous aimerions savoir qui est Ekie Bozeur?

  • Bonjour #BatoBesse, déjà je m’appelle FOUEMATIO DJIMELI Boris a.k.a Ekie bozeur ingénieur de son. J’ai fait plusieurs forums, des cours en ligne et j’ai reçu ma certification. Je suis technicien supérieur en Art et technique audiovisuelle option “SON”, titulaire d’une Licence en physique option “matières condensées” et certifié AVID, donc communément appelé Ingénieur du son. J’ai suivi mon cursus scolaire de la maternelle à l’université dans la ville de Dschang puis j’arrive à Yaoundé en 2014 où j’ai suivi mes études professionnelles au centre de formation audiovisuel de la CRTV, avec un stage en 2015 à Abidjan en Côte d’Ivoire.

    Directeur General de EBE ekie bozeur entertainment
    Ekie Bozeur
En gros c’est quoi EBE?
  • EBE : EKIE BOZEUR ENTERTAINMENT est une entreprise audiovisuelle qui fait de la création, la production et la distribution musicale. On a pour but d’offrir des services dans tous les domaines de l’audiovisuel. Nous avons un standard en ce qui permet de produire des projets respectant les normes internationales. En ce qui concerne l’image nous  produisons des clips, la photographie, du cinéma, des spots publicitaires.

Comment as-tu pu monter cette structure? As-tu des associés?

  • Tout d’abord, j’ai conçu ce projet depuis déjà 11 ans lorsque j’étais en classe de terminale. Mon rêve était de faire les études en son. N’ayant pas les moyens pour cela, j’ai dû bosser 11 ans pour avoir les moyens pour réaliser ce rêve. J’ai vendu des beats pendant plusieurs années. Jusqu’ici j’ai un seul actionnaire (Tenor) qui est aussi co-directeur de la boite.
Quel est le profil d’artiste avec lequel vous travaillez?
  • Étant une entreprise, nous n’avons pas de profil pour un quelconque artiste. Nous sommes ouverts à tous ceux qui veulent nos services. Pour cela nous avons donné la facilité à tout le monde de nous contacter (via nos pages, sites internet, etc) du moins mon numéro personnel est disponible pour tout le monde. Que tu sois artiste ou passionné de musique, la maison est ouverte.

    Séance de travail
En entrant, j’ai pu remarquer que vous aviez plusieurs compartiments de travail, quels sont leurs rôles?
  • Nous avons plusieurs studios à savoir : un studio principal (de prise de son, mix et mastering) un studio des arrangements (création, beat making, doublage cinéma) , un studio photo. Nous mettons sur pied par la même occasion une radio web qui servira aussi à promouvoir les artistes. Lorsqu’une personne travaille avec nous, elle ne manque de rien. Tu entres sans rien et ressors avec : une chanson (produit fini), un shooting photo, un clip vidéo et une promotion.

    Studio de prise de son
Comment travaillez vous au niveau de la distribution de la musique?
  • Vu la difficulté que rencontrent certains de nos artistes à diffuser leurs œuvres en externe, nous avons mis sur pied un système pouvant palier à cela. Il s’agit des boites de nuits, Snacks. Sur le numérique nous les aidons à distribuer sur les plates-formes de téléchargement légales la création et gestion des pages internet.
L’entreprise a t-elle des sponsors? 
  • Nous avons plusieurs sponsors et partenaires, dont je vais taire le nom pour le moment. Cependant je peux vous assurer que nous sommes dotés d’un matériel très lourd, compétitif et respectant le standard international.
Combien d’employés avez-vous? 
  • Pour le moment, nous avons sept (7) employés à savoir : (01) réalisateur, (01) assistant à la direction, (02) beat-makers, (01) électro-technicien, Tenor (Co-Directeur) et Moi.
On sait tous que la musique au Cameroun est une option à risque pour plusieurs personnes telles que les investisseurs et les hommes d’affaires, pourquoi y avoir misé? 
  • Ce que les gens ne savent pas c’est que la musique rapporte beaucoup d’argent. Prenons le cas d’un réalisateur qui fait quatre clips par mois d’un million chacun; il sera à 4 millions le mois. Je ne pense pas qu’il pourra envier un ministre ou un directeur d’entreprise. De même pour un producteur de musique (music producer) qui fait une chanson à 80 000 francs; s’il en fait 10 par mois il n’envierait jamais un avocat ou un médecin.
Vos objectifs
  • Créer un empire qui pourra distribuer et commercialiser la musique.
  • Mettre sur pied une école audiovisuelle.
  • Créer des boutiques de vente d’équipement son de qualité supérieure, insérer la MAO (musique assisté par ordinateur) dans le système éducatif camerounais.

Nous vous remercions pour ce moment exclusif et cet entretien que vous nous avez accordé. Nous vous souhaitons beaucoup de réussite et bonne continuation.

Infos / Contact : 699132711.

Facebook Comments

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here